dimanche 18 août 2013

Blindés français en 1945 et véhicules insolites de la résistance rochelaise.

Lors de mon séjour en Charente maritime, j'ai pu visiter LE BUNKER de La Rochelle qui vient d'ouvrir ses portes au grand public.  Voici quelques clichés sur un de mes sujets de prédilection.

Du fait des réquisitions allemandes, il était très difficile de circuler durant l'occupation mais je m'égare, le sujet ne concerne pas les voitures à pédales.
La Rochelle fut la dernière ville française libérée, le vice amiral commandant la garnison allemande ne capitule que le 8 mai 1945 à minuit, l'acte de capitulation est signé le 9. Jusqu'à ce jour les forces armées allemandes contrôlaient une poche comprenant La Rochelle, La Pallice et sa base, l'île de Ré, une grande partie de l'île d'Oléron et le littoral avoisinant. Le siège de la Rochelle avait débuté en septembre 1944.


Le mémorial de la Poche de La Rochelle.

Les M10 Tank Destroyer du 1er régiment spahis traversent la place de Verdun de La Rochelle le 9 mai 1945.

Nous sommes toujours le 9 mai 1945 dans la même ville, les B1 bis et les Somua S35 du 13ème Dragon dans le centre ville de La Rochelle.

Capitaine Briand du Régiment Jean Guiton (Au centre sur la photo)

Il est l’un des créateurs des blindés de la Résistance avec le lieutenant Seguin, construits en secret dans la ville pendant le siège. Grâce à l’aide d’ingénieurs et d’ouvriers des chantiers navals, 2 blindés sont construits à partir de 2 camions dans les chais Lalot Rue du Prêche et 2 automitrailleuses dans les ateliers du chauffagiste Louis Dufour Rue St-François (extrait du site "Le bunker de La Rochelle).
Voici les blindés de la résistance locale en 1945


Les blindés locaux devant la mairie de La Rochelle à la libération. L'Hôtel de ville vient de connaître un grave incendie.


Au total, deux automitrailleuses, deux camions et deux voitures blindées sont fabriqués dans la clandestinité afin d'attaquer la garnison allemande en cas d'attaque de la ville par les forces françaises qui encerclent La Rochelle. Les deux voitures blindées sont fabriquées sur la base de Simca 5.


On peut voir ces véhicules de nos jours, cliquer.


La chat noir est l'emblème de la 3ème flottille de sous-marins allemands affectée à la Pallice.

Il est peint à l'entrée du bunker construit dans le centre ville afin de protéger les officiers sous-mariniers qui dormaient dans l'Hôtel des Etrangers.
Le site
Je recommande chaudement la visite.
*****

2 commentaires:

  1. ça rappelle la guerre d'Espagne...

    RépondreSupprimer
  2. Salut,
    Tu as raison, j'ai pensé aux véhicules de la CNT-FAI.
    A bientôt

    RépondreSupprimer