vendredi 8 octobre 2021

Désastres coloniaux : test dans le Zoulouland

Cela avance lentement mais sûrement; la règle "Désastres coloniaux" progressent et nous en voyons le bout. Le maître concepteur, Lee, a entrepris des modifications qui permettent l'utilisation de dès 6 classiques. La règle offre plus de fluidité dans les mécanismes et elle permet dorénavant l'infiltration des troupes natives.

Les listes sont à aussi à affiner et à étoffer.

Pour cette partie test, nous avons joué avec un corps colonial britannique à minima:
2 officiers
2 unités d'infanterie britannique
1 unité de lanciers
1 unité d'artillerie de campagne
1 unité de natifs

Les zoulous forment un impi formé de 8 AmaButho (dont 3 de vétérans), 3 unités de tireurs et 3 chefs

La table de jeu
(scénario fictif)


2 juin 1879, l'état-major britannique vient d'apprendre la mort du prince impérial Louis-Napoléon, une colonne légère est envoyée à la recherche du corps.





Le corps central prend sa formation de combat.


Les irréguliers natifs prennent pied sur la colline afin de couvrir la progression de la colonne


L'artillerie se met en batterie


Rapidement, les zoulous s'infiltrent dans les hautes herbes et jouent du terrain afin d'échapper
aux tirs de l'artillerie.


Les lanciers accourent pour disperser les tirailleurs zoulous.





Partout les feux redoublent d'intensité contre les unités zouloues.




Les tirs préalables des tireurs zoulous
ont affaibli les fiers lanciers...


... le choc avec les guerriers zoulous termine le travail!


Les natifs se retrouvent en pointe, oups!


Le sort s'acharne...


... la triste nouvelle tombe sur l'artillerie!


L'étau de resserre



Seules deux unités anglaises poursuivent le combat mais le seuil de démoralisation est atteint pour l'armée de sa majesté la reine Victoria. 

Bilan

Les unités de vétérans sont certainement un peu trop puissantes et le format de l'armée coloniale trop réduit. Il s'agissait cependant d'un test.

Le système des infiltrations est intéressant mais il nécessite une préparation fine du scénario. Il faudra certainement garder le concept mais l'adapter pour un générateur de scénario.

Pour en savoir plus sur la règle, ici

A bientôt

Ludiquement

*****

vendredi 3 septembre 2021

Tactiques à Bussaco

Retour au Premier Empire vendredi soir et retrouvaille avec Lee pour une partie jouée avec la règle Tactiques que nous apprécions. Nous avons joué l'extension parue dans le n°3 du hors-série Armées miniatures de Vae Victis .

Nous avons utilisé les ressources du blog de Thierry dont le scénario d'une partie de la bataille de Bussaco présenté ci-dessous. Un grand merci à son auteur.

La superbe artillerie française de Lee se déploie pour bombarder le promontoire tenu par
le division Pakenham.

Bataille de Bussaco, 27 septembre 1810

Le scénario joué se situe au nord, autour du couvent de Bussaco.




Lien du pdf du site Le blog deThierry, ici


Le plateau de jeu

1er tour et premiers mouvements de la droite française vers Sula.

Des leurres sont utilisées du côté britannique (cf Placement ↑), seule la division légère du général Crawfurd est visible face à Sula.

L'infanterie légère française attaque les caçadores portugais. Les riflemen tiennent le bois à l'extrême gauche

Bussaco, 27 septembre 1810 par Patrice Courcelle

Le centre français avance ensuite et tente un assaut infructueux sur les hauteurs centrales. La partie se jour ensuite entre le promontoire, le couvent eu le village de Sulla.

Les unités d'infanterie légère portugaise serrent l'infanterie KGL située à l'extrémité du promontoire.


Devant les pertes accumulées, le général français décide de monter une attaque combinée. La division de cavalerie de Lamotte monte en première ligne.


Le général Craufurd a juste le temps d'organiser sa division en potence alors qu'à l'extrémité du plateau une unité de KGL prend le relais d'une unité sœur épuisée. Cette dernière trouve refuge dans le couvent.

L'attaque de Reynier lors de la bataille de Busaco le 27 septembre 1810 dans la guerre d'Espagne, tableau de Thomas Staunton St Clair


Les divisions Craufurd et Pakenham ont résisté. Avec l'appui de l'artillerie, lee 1st/79th Cameron Highlanders dévale les pentes et détruit une unité d'infanterie de ligne française .

Craufurd ordonnant aux 43e et 52e d'infanterie légère de charger à la bataille de Busaco le 27 septembre 1810 dans la guerre d'Espagne, de Richard Caton Woodville


La division Marchand reste l'arme au pied face aux hauteurs
où la brigade Blantyre et les Guards sont tapis.

Les survivants des divisions Mermet et Loison rétrogradent sous la protection de quelques escadrons français. Cinq unités françaises sont perdues et les divisions françaises engagées sont épuisées...

L'heure de la retraite sonne pour la droite française (6ème corps - Ney).


Craufurd félicite une compagnie d'atiradores

Lien





Le couvent de Bussaco.




Victoire britannique 5-0 

Duc de Wellington : Bataille de Busaco
le 27 septembre 1810 dans la guerre d'Espagne, tableau de Goya

Le scénario est difficile pour le joueur français. Les attaques combinées françaises sont à construire dès le début de la partie et la fragile cavalerie française doit être utilisée très judicieusement (pas de charge folle!).
Pour assurer ses positions, le joueur anglais doit organiser son dispositif de sorte à permettre une rotation des unités de première ligne et assurer un soutien efficace entre elles (c'est valable pour tous).
Afin de donner plus de chances au joueur français, on peut ne pas appliquer les règles de l'armée anglaise aux troupes portugaises et/ou KGL.


L'iconographie de cet article est extraite de l'article Battle of Busaco du site BritishBattles.com

Pour en savoir plus sur la bataille de Bussaco (en français), lien.

A bientôt

Ludiquement

*****

lundi 9 août 2021

Il y a 77 ans sur Utah Beach

 Etant en vacances dans le Cotentin, je me suis retrouvé à  Saint-Martin de Varreville le 1er août dernier. Me dirigeant vers le musée d'Utah beach, je me suis arrêté au Monument du débarquement de la 2ème DB.


La VOIE de la 2e DB
2ème DIVISION BLINDÉE – DIVISION LECLERC
1944 – 1945

BORNES du SERMENT de KOUFRA

BORNE N°1 du SERMENT de KOUFRA

La borne n°1 vue sous plusieurs angles




Le sherman n°30  Normandie
(modèle M4A2) du 2e escadron du 12e régiment de cuirassiers...


... ou 12e cuirs.


Panneau dédié aux personnels féminins engagés volontaires
au sein de la 2e Division Blindée du Général Leclerc, les "Rochambelles" et les "Marinettes".

Site dédié aux personnels féminins du 13ème bataillon médical
de la 2ème DB


Le monument
Pour en savoir plus : La VOIEde la 2e DB LECLERC Le musée à ciel ouvert (QR Code)

L'automitrailleuse (autocanon) M8 Koufra


Caractéristiques de l'AM8



 AM 8 : pour en savoir plus sur ce véhicule Lien




RÉGIMENT de MARCHE du TCHAD
 – R.T.S.T. – R.M.T. Lien


Halftrack M3


Caractéristiques du halftrack M3

Le général Leclerc
Lien


Le serment de Koufra Lien







8ème DI US Lien





Face au monument, une stèle rappelant la mort (KIA)
du 1st LT. W.T. FOTTREL.



Vue d'ensemble

En avant pour le Musée d'Utah beach


Un site incontournable


FONDATION MARECHEL LECLERC DE HAUTECLOQUE
VOIE de la 2e DB


A bientôt

Ludiquement

*****